Mardi 9 mai 2017

 Smart city : Quels enjeux pour la ville intelligente de demain ?

&

Avancement du projet OpenDataLocale

 

Panorama de presse 

 

Mardi 9 mai 2017

Vous trouverez ci-dessous un panorama de presse consacré à l’émergence des villes intelligentes en France et ce en raison de l’ouverture des données publiques. L’enjeu majeur pour les villes sera de savoir faire un bon usage de ces données pour proposer de nouveaux services aux citoyens. L’actualité autour de la ville intelligente fait écho à remise du rapport Belot au Premier Ministre. Vous trouverez également avec ce premier sujet des articles en lien avec l’avancement du projet OpenDataLocale.

 


S. Stoll, « 5 agences de développement et d’urbanisme bretonnes en mode partage », La Gazette des communes, jeudi 4 mai 2017

Au début du mois de mars 2017, cinq agences durbanisme et de développement de Bretagne se sont regroupées en fédération. Objectif : conventionner collectivement avec le conseil régional et mettre en place un portail commun pour la diffusion des données publiques. {…}. Accéder à l’article.

Ce partage des données permet de mutualiser les ressources et de faciliter le travail coopératif pour ces agences qui travaillent régulièrement ensembles.

 

Pierre-Marie Langlois, « Les licences open data précisées par décret, l’expérimentation Opendatarance tire un premier bilan », caissedesdepotsdesterritoires.fr, vendredi 28 avril 2017

Un décret, paru au Journal officiel du 28 avril, précise enfin les licences d’utilisation des données que les administrations pourront employer par défaut dans leur démarche open data : elles sont finalement au nombre de deux. {…}. Accéder à l’article.

Cet article revient sur la journée de restitution de l’avancement de l’expérimentation OpenDataLocale qui s’est tenue le jeudi 27 avril 2017 à Créteil. Cette journée a été l’occasion de définir les deux licences d’open data retenues et qui devront être utilisées par toutes les collectivités.

 

Martine Courgnaud – Del Ry, « Les données deviennent un outil d’aide à la décision pour les administrations » – Laure Lucchesi, La Gazette des communes, vendredi 14 avril 2017

Adoptée à l’unanimité, la loi Lemaire offre un cadre légal à l’open data. Qu’en est-il sur le terrain ? Nous constatons une évolution importante, aussi bien pour le partage de données qu’en matière de réutilisation. {…}  Accéder à l’article.

Interview de Laure Lucchesi, responsable de la mission Etalab, interrogée sur la loi Lemaire adoptée l’an dernier et les usages qui peuvent être fait des données ouvertes. Laure Lucchesi revient aussi sur le rôle d’Etalab aux cotés d’OpenDataFrance pour accompagner les collectivités dans cette démarche d’ouverture des données publiques.

 

Laetitia Van Eeckhout, « La collecte des données , enjeu majeur pour les « smart cities » françaises », Le Monde, mercredi 19 avril 2017

« L’utilisation des technologie ne crée pas en soi une ville intelligente », prévient le député (PS) Luc Belot, porteur d’une mission sur la « smart city » que le gouvernement lui a confiée au mois de novembre 2016. {…} Accéder à l’article.

Cet article a été publié suite à la remise du rapport « sur l’avenir des smart cities » par le député Luc Belot au Premier Ministre. L’élu insiste sur l’importance pour les intercommunalités de travailler non pas seules, mais en collaboration avec les élus, les services de l’administration locale et l’ensemble des acteurs économiques, avec la nécessité d’inclure les citoyens dans le processus de décision.

Gabriel Siméon, « Il faut créer un statut pour les données d’intérêt national » – Luc Belot, La Gazette des communes, mercredi 19 avril 2017

Il a suivi François Hollande en mars à Singapour et écouté les plus petites collectivités locales françaises. Ces derniers mois, le député de Maine-et-Loire Luc Belot était sur tous les fronts de la smart city. {…} Accéder à l’article.

Entretien avec le député du Maine-et-Loire Luc Belot, auteur du rapport « sur l’avenir des smart cities » et l’enjeu que représente pour les administrations, le pilotage des politiques publics grâce aux données. Le député souligne toute l’importance qu’il y a à former les élus et cadres territoriaux à l’usage des données pour se diriger vers la ville intelligente.

 

Martine Courgnaud – Del Ry, « Les grands opérateurs vont-ils faire main basse sur la ville ? », La Gazette des communes, vendredi 21 avril 2017

Des millions de données, des milliers de capteurs, des services facilitant la vie des citoyens dans tous les domaines de compétences de la collectivité… Avec les projets de la ville intelligente (smart city) {…}. Accéder à l’article.

Faut-il craindre que les opérateurs privés fassent main basse sur les données publiques et à terme prennent la place des élus ? C’est la question que pose l’article avec en fond la nécessité d’inclure les citoyens qui détiendraient le pouvoir de décision en tant qu’usagers.

 

Pierre-Marie Langlois, « Les territoires pilotes multiplient les initiatives pour mobiliser les collectivités concernées par la loi Lemaire », caissedesdepotsdesterritoires.fr, mardi 28 mars 2017

Un hackathon à La Rochelle, des ateliers collaboratifs en Bourgogne-France-Comté : le mois de mars n’a pas été avare en manifestations autour de l’ouverture des données publiques. L’expérimentation “Open data locale”, portée par l’association Opendatafrance à la suite de la loi pour une République numérique {…}. Accéder à l’article.

OpenDataFrance en collaboration avec les neuf territoires pilotes travail à l’élaboration du socle commun des données et à la définition de méthodes de publication facilitées pour que la tâche qui se présente aux petites collectivités soit moins pénible et compliquée.